Produit ajouté à votre panier
Valider le panierContinuer la commande
PARENT-ENFANT

Enfants dans l'avion, attention danger !!!

Enfants dans l'avion, attention danger !!!

À chaque fois que nous prenons l'avion, je remarque le manque d'empathie, voir l'agressivité de certains adultes vis-à-vis des pleurs des enfants. Ces adultes sont focalisés sur la « nuisance » sonore et à aucun moment ils se mettent à la place du bébé, de l'enfant qui exprime une souffrance, un inconfort durant le vol. Des réflexions fusent, ils se lèvent et se rassoient avec énervement, bref ils sont stressés et le font savoir !

 

Les parents de leur côté, quand le nourrisson, l'enfant exprime son mal-être, soit ils font des aller-retour dans les allées pour le bercer, le détendre, soit ils se planquent à leur place en attendant que le vol se termine. Et là, c'est terrible !! Pourquoi terrible ? Parceque l'enfant pleure sans discontinue, ce qui est épuisant pour l'enfant, pour le parent et les personnes qui s'attendent à dormir pendant le vol. Dans notre avion, une famille avec un petit bout de 15 mois sont restés à leur place pendant 3 heures avec l'enfant en pleur. Une fois E. endormi en position allongé sur deux sièges et C. en porte bébé (puis allongée également sur 2 sièges), je leur propose le porte bébé. Je leur dit (en m'adressant aux parents et à l'enfant) que c'est un porte bébé magique, que l'enfant serait bercé par les mouvements et rassuré par l'odeur de son parent. Au début réticents, ils déclinent l'offre, je décide de le leur laisser malgré tout en leur disant « au cas où !! » … Après 30 minutes, le papa tente l'expérience et en 5 minutes, la petite fille dormait ahah !!! I knew it ;)

 

Voici à mon sens les 8 commandements pour les parents voyageant en avion avec des enfants :

  • Ton porte bébé physiologique, tu prendras;

  • Avec ton enfant, tu te baladeras dans les allées;

  • Des nouveaux jouets, tu leur proposeras;

 

  • Psychologiquement, tu te prépareras à ne pas dormir de la nuit;

  • Des sucettes t'auras dans ton sac, pour les décollages et les atterissages (pour la décompression et ses effets sur les timpans, ouille ouille ouille les oreilles !);

  • Des grands sourires tu feras à tous, je dis bien tous les passagers et aux personnels de bord;

  • Des écrans de l'avion, tu abuseras;

  • Des stocks de patience, tu feras avant de partir.

 

Pour l'instant, E. et C. supportent dans l'ensemble assez bien l'avion... Je crains malgré tout les 12 heures de vol pour revenir à Paris avec l'enchainement d'1h30 pour aller à Londres. Suivi du lendemain soir, les 12 heures pour aller au Japon !!! Crazy people ;(

 

La suite au prochain numero :)


PARENT-ENFANT