Produit ajouté à votre panier
Valider le panierContinuer la commande
COUP DE COEUR

Le "unschooling" et une sortie de film

Le "unschooling" et une sortie de film

Aujourd'hui, nous recevons notre première special guest Hélène :)

Hélène souhaite nous parler du "unschooling" et du film "Etre et devenir", qui sortira au cinéma à la fin du mois de mai. C'est un documentaire de Clara Bellar sur des familles qui ont fait le choix du "unschooling" (choix de ne pas scolariser ses enfants, ni à l'école, ni à la maison).

 

 
Bande annonce à la fin de l'article :)
 
"En France, l’école n’est pas obligatoire ! C’est l’instruction qui l’est. Et celle-ci peut être dispensée soit à l’école (publique ou privée), soit par les familles. Même si le choix de l’instruction en famille reste marginal, il est pourtant en plein essor : plus 40% en 3 ans. Mais, sur 18 800 enfants déclarés en 2010-2011 (ce qui constitue à peine 0,2% de la population d’âge scolaire), seuls 3 300 étaient réellement instruits en famille, puisque les autres étaient inscrits à des cours par correspondance (CNED ou autre).
 
Les méthodes des parents qui ont choisi l’instruction en famille sont très variées. Certains proposent un enseignement plutôt traditionnel, en suivant le programme de l’Education Nationale et en s’aidant de manuels scolaires. Ils utilisent souvent des pédagogies "alternatives", telle que la pédagogie Montessori. Aux antipodes, d’autres parents laissent leurs enfants libres de leurs apprentissages et pratiquent ce qu’on appelle le "unschooling". Entre les deux, il y a beaucoup d’alternatives. En fait, chaque famille est différente et n’est-ce pas là le but même de ce choix ? S’adapter à chaque situation.
 
Qui sont ces enfants ?
-       Des sportifs ou des artistes
-       Des enfants qui ont développé une phobie de l’école
-       Des enfants en échec à l’école, dont les familles cherchent des solutions pour prendre en  charge leur instruction de façon plus satisfaisante (en individuel, on peut cibler les difficultés et mettre en place des pédagogies plus adaptées)
-       Des enfants dont les familles ont fait le choix de vivre autrement
 
Concrètement, comment cela se passe-t-il ?
Les familles qui font le choix d’instruire leurs enfants en famille doivent envoyer deux déclarations (des déclarations, hein, pas des demandes d’autorisation ! ;-) ) :
- une déclaration au maire de sa commune
- une déclaration au directeur académique des services départementaux de l'Education nationale.
Ces déclarations concernent les enfants âgés de 6 ans à 16 ans et ne concernent que les enfants instruits en famille sans le recours à un cours par correspondance.

Les enfants instruits à domicile font l'objet d'une enquête à caractère social tous les deux ans. L'enseignement donné dans le cadre de l'instruction en famille est également vérifié une fois par an par la direction des services départementaux de l'Education nationale.
 
Si cette façon de faire vous intrigue, vous enthousiasme ou vous effraie, vous trouverez quantité de témoignages sur le net, qui vous permettront d’approfondir votre connaissance du sujet. Personnellement, j’ai un faible pour ce blog : http://apprendrealairlibre.com/idees-recues/
 
Vous y trouverez en particulier une série de réponses sur les poncifs anti-IEF les plus récurrents :
1 – Les enfants instruits en famille ont des problèmes de socialisation.
2 – Les enfants qui ne sont pas scolarisés ont des parents (une mère) surprotecteurs / Les parents qui ne scolarisent pas leur enfant sont incapables de couper le lien.
3 – L’instruction en famille ouvre la porte à de nombreuses dérives sectaires.
4 – Les parents ne sont pas des enseignants. Ils ne sont donc pas vraiment capables d’instruire correctement leur enfant. Enseigner est un métier.
5 – L’instruction en famille, en fait, c’est la glandouille, on ne travaille pas vraiment...
6 – L’IEF, ce n’est pas pour tout le monde.
7 – Les enfants qui apprennent sans école doivent suivre le même programme que les enfants scolarisés.
8 – Les enfants qui apprennent sans école doivent être évalués tous les ans pour être autorisés à continuer.
9 – Supporter son enfant toute la journée, c’est dur !
10 – Les enfants qui apprennent sans école font l’école en pyjama !
 
Plus d’informations sur le film « Etre et devenir » :
Les projections auront lieu à 13h au Saint-André-des-Arts (Paris 6e, métro Saint-Michel), aux dates suivantes. Elles seront suivies, à 14h40, d'une rencontre/débat avec la réalisatrice et un invité.
 
- Mercredi 28 mai : Avec le Professeur Hubert Montagner, professeur des Universités en retraite, ancien Directeur de Recherche à l’INSERM, auteur ("L'Enfant acteur de son développement", "En finir avec l'échec à l'école", "Les rythmes de l'enfant et de l'adolescent. Ces jeunes en mal de temps et d'espace")
- Jeudi 29 mai : avec Charlotte Dien, auteure du livre "Instruire en famille"
- Vendredi 30 mai : avec Philippe Bongrand
- Samedi 31 mai : avec Frédéric Fadel, informaticien entrepreneur, papa intervenant dans le film
- Dimanche 1er juin : avec Frédéric Fadel, informaticien entrepreneur, papa intervenant dans le film
- Lundi 2 juin : avec François de Closets, journaliste et écrivain ("Le bonheur d'apprendre et comment on l'assassine")
- Mercredi 4 juin : avec Bernard Collot
- Jeudi 5 juin : avec Bernadette Nozarian, enseignante et chercheuse spécialiste de l'instruction en famille, auteure ("Transition pédagogique", "De nécessaires mutations de l'école"), experte Education du Journal des Femmes
- Vendredi 6 juin : avec Catherine Dolto
- Samedi 7 juin : avec Antonella Verdiani
- Dimanche 8 juin et Lundi 9 juin
- Mardi 17 juin : avec le Professeur Antonio Damasio, neuroscientifique et auteur ("L'erreur de Descartes : La raison des émotions")
- Mardi 24 juin : avec Jean-Pierre Lepri, au service de l'Education nationale pendant 50 ans et sur les 5 continents, ancien inspecteur, docteur en éducation et en sociologie, auteur ("La fin de l'éducation ? Commencements...")"
 

 

Merci beaucoup Hélène, de nous faire partager tes convictions et ce film documentaire qui parle aussi d'un sujet très important : la famille !!


COUP DE COEUR