Produit ajouté à votre panier
Valider le panierContinuer la commande
CARNET DE VOYAGE

D'Ayers Rock à Adelaïde

D'Ayers Rock à Adelaïde
Nous partons de Sydney. Après trois heures d’avion, nous atterrissons en plein désert, à Ayers Rock dans la région administrative du Northern Territory. L’arrivée est majestueuse, nous n’étions pas du bon côté pour apercevoir Uluru mais une gentille passagère nous a pris la photo :)
 
   
 
L’aéroport est petit, nous récupérons rapidement nos bagages et attendons 1 heure pour récupérer notre voiture de location. Conseil aux voyageurs, dès votre arrivée, faites la queue au comptoir de votre agence de location, les bagages attendront !
 
Notre hôtel se situe à seulement 10 minutes de l’aéroport (tous les hôtels ou camping de la zone sont à côté). A Ayers Rock, les hôtels sont rois, vous n’aurez pas beaucoup de choix et préparez vous psychologiquement à payer une chambre double au mieux à 200$ ! Pour cette raison, nous restons une seule nuit à Ayers Rock.
 
Une fois installés à l’hôtel, nous reprenons la voiture et nous nous rendons à Uluru, l’entrée sur le site est de 25$ par adulte (valable 2 jours). Nous nous arrêtons pour faire une séance photos, nous faisons le tour du rocher en voiture puis entamons une promenade d’environ une heure AR.
 
   
 
Vous serez surpris par les mouches qui sont très très très nombreuses. Sur le chemin nous croisons de nombreuses personnes avec des chapeaux équipés d’un filet pour empêcher les mouches de venir sur le visage. De notre côté, pas de chapeaux, c’est tellement fun cette expérience d’avoir des dizaines de mouches sur son visage :) Nous avons appelé notre geste pour les chasser : « l’essuie glace », les australiens l’appellent : « the aussie wave » ! (aussie = australie, se prononce "ozi")
Puis, must du must, nous assistons au splendide couché du soleil. Les couleurs sur le rocher changeaient toutes les secondes. Magnifico !
 
 
Le lendemain, Vincent est courageux et part très tôt regarder le lever du soleil. 
 
 
Dans le petit centre commercial d’Ayers Rock, nous croisons un groupe d’aborigènes assis qui discutent. Pas de contact avec les touristes. Nous sentons un certain malaise.
 
Le lendemain, nous partons pour Alice Springs (durée : 5 heures), ma plus belle journée du tour du monde ! Et c’était dans une voiture lol La route est splendide, les paysages extraordinaires, le ciel d’un bleu éclatant, les nuages d’une finesse infinie. A mi-chemin, nous nous arrêtons pour prendre de l’essence et nous avons l’immense chance de faire la connaissance d'un bébé kangourou de 10 mois recueilli par les propriétaires de la station essence. La maman kangourou a été tué par les aborigènes pour une cérémonie et les enfants aborigènes s’amuser à lancer le bébé d’un côté de la route à l’autre. Le proprio leur a donné de l’argent pour récupérer le bébé.  Quelle chance de pouvoir observer, toucher, caresser ce petit animal :)
 
   
 
   
 
Arrivés à Alice Springs, nous nous rendons dans l’auberge YHA Alice Springs.
 
 
Notre chambre est top, les sanitaires et douches sont à l’extérieur. Généralement, un lieu est mémorable pour ses infrastructures mais aussi pour les personnes que vous rencontrez. C’est ce qui nous est arrivé à l’auberge d’Alice Springs. Nous faisons la connaissance de Kady, française en working holiday visa, une nana top et tellement positive. Puis, nous rencontrons Françoise, anglaise parlant couramment français qui m’a connu quand j’étais petite. Coïncidence de la vie !
 
   
 
Et enfin, Amy, salariée de l'auberge, nous permet de revivre une douce expérience avec un bébé kangourou. Amy est volontaire dans une association de protection des kangourous. Toute l'année, elle accueille des bébés kangourous pendant quelques mois afin de leur permettre d’être remis dans le bush après. La maman de ce bébé de 15 mois a été tuée par une voiture. 
 
 
A Alice Springs, les aborigènes ne paraissent pas en bonne santé (visages tuméfiés, problèmes d’obésité). Le malaise que nous avions senti à Ayers Rock est encore plus fort ici. Nous discutons avec des australiens, les problèmes d’alcool sont fréquents, la violence aussi. L’histoire des aborigènes reste très polémique en Australie et la blessure est encore vive et présente des deux côtés.
 
Puis nous prenons le Ghan, train qui traverse le désert entre Darwin et Adelaide. C’est parti pour 24 heures de train ! Nous avions choisi la catégorie « gold », très très chère, c’est en quelque sorte notre « voyage de noce » lol Nous avons 2 cabines avec 2 lits chacune.  
Les repas sont pris dans le wagon restaurant, nous avons le sentiment d'être dans l'Orient Express !! Nous nous retrouvons avec beaucoup de personnes âgés, c’est plutôt amusant de les observer :) Puis, nous faisons une très belle rencontre, Pauline qui travaille dans le train.
 
 
   
 
Arrivés à Adelaïde, nous nous rendons à l’auberge YHA Central Adelaïde et quelle bonne surprise ! Mention : auberge adaptée aux familles
 
 
La salle commune est somptueuse, la chambre ultra spacieuse avec douches et wcs dedans. Et le must est sans aucun doute, cet espace de jeux pour les enfants et une table de ping pong mis à disposition des ajistes.
 
      
 
A Adelaïde, nous sommes allés au market central (le plus grand marché couvert de l’Australie du sud), China Town et au festival Fringe.
 
   
 
Nous avons eu le bonheur de passer une journée avec les parents d’une amie australienne qui habite en France.
 
 
   
 
Et de revoir Pauline, le temps d’un barbecue chez elle :)
 
 
Nous comptions aller à Kangaroo Island mais le prix du ferry nous fait changer d’avis, en définitive, nous restons à Adelaïde et faisons une étape pour nous rendre à Halls Gap, le début de notre prochaine road trip !!!
 
^^^ une jolie rencontre dans les rues d'Adelaïde la veille de la St Patrick ! ^^^

CARNET DE VOYAGE